Balades insolites à Lyon
Balades contées
de Lyon et ses environs

Autour de la Croix-Rousse

  • Les pentes de la Croix-Rousse

    Les pentes de la Croix-Rousse

    La Grande Rue, un jardin minéral et la croix du quartier, les vestiges de la porte Saint-Sébastien, l’histoire du Gros Caillou, une église moribonde et l’ancien couvent des Colinettes, la cour des Voraces, quelques traboules et la plus étroite rue de Lyon, l’amphithéâtre des trois Gaules, la Grande Côte, Thiaffait, un ascenseur invisible et d’autres traboules jusqu’aux Terreaux…

    En savoir plus

  • Le fief des Soyeux

    Le fief des Soyeux

    Place de la Croix-Rousse, le fort Saint-Laurent et les derniers vestiges des remparts, Villemanzy, les Fantasques, Saint-Sébastien et la Croix-Paquet, la Cour des Moirages, et l’ancien couvent des Feuillants, le marteau des emballeurs, des bistrots à double fond, un immeuble clavecin, la rue Royale, façades impériales et traboules pour soyeux, Tolozan, le Puits Gaillot et les Terreaux…

    En savoir plus

  • Autour des grands boulevards

    Autour des grands boulevards

    Place de la Croix-Rousse, l’histoire de la ficelle à 2 sous, un jardin secret, le tracé des anciens remparts, l’origine du marché, la corniche du Mont Sauvage et la malédiction de la Tour Pitrat, un parc inattendu derrière le boulevard, le dôme de Saint Bruno, les jardins des Chartreux, balcon sur la colline d’en face et plongée sur Saint-Vincent depuis la place Rouville…

    En savoir plus

  • Les balmes côté Rhône

    Les balmes côté Rhône

    Du Gros Caillou en descendant par Coquillat, vestiges de remparts sur les bords du Rhône, Bonafous en montant, un drôle de lavoir et un mur impressionnant, l’inventeur de la coquille, Joséphin Soulary en descendant, l’ancienne boucle Mascrany et Saint-Eucher en montant, jardins et terrasses secrets, une fresque inattendue, une étrange façade et retour sur le plateau…

    En savoir plus

  • Le clos Bissardon à Caluire

    Le clos Bissardon à Caluire

    Un coin de Caluire peu connu, cet ancien fief de Canuts est un quartier très attachant avec ses rues en pente, ses maisons accrochées au flan de la colline, ses jardins en terrasses et des chats… On dépasse l’Oratoire, on suit l’Orangerie on traboule et on dégringole les Lilas vers Saint-Clair, sur les bords du Rhône, avant d’affronter la Sœur Vially à travers bois pour retourner sur Margnolles…

    En savoir plus